programme minceur : Maigrir rapidement


Plus d’informations à propos de programme minceur

Les substrats énergétiques ( glucose et acide gras ) permettent de produire l’énergie nécessaire à la contraction du corps : un effort faible mais de longue durée engendrera plutôt une consommation d’acide graisse, tandis qu’un effort intense de courte durée provoquera plutôt une consommation de glucose. Cependant, ce phénomène change en fonction du sexe de la personne, des prédispositions génétiques, du métabolisme ou aussi de l’état de santé. les dames, par exemple, ont plus automatique grasse sous-cutanée ( moins mobilisable pendant l’exercice ), cette dernière servant de réserve en cas de grossesse. A contrario, elles ont moins automatique du corps que les gentlemens. En effet, les hommes sont constitués de 50 à 65% de masse musculaire contre quarante cinq à plus de la moitié pour les femmes. À partir du moment où vous cherchez l’assise ailleurs qu’en vous-même, vous faites fausse route. En effet, ce ne sont pas les spécialistes ayant mis au point des programmes alimentaires plus ou moins restrictifs qui savent ce qui vous satisfera le mieux, mais bien vous ! Car c’est VOTRE corps qui parle à travers VOS impressions alimentaires. Alors, vous vous devez de le respecter. Chaque organisme s’efforce en effet de « continuer dans son être », comme le disait Spinoza.

Vous souhaitez s’affiner, vous en ressentez le marre de compter vos bourrelets, vous souhaitez rapidement avoir un corps fine, arrêter d’ajouter des vêtements amples pour cacher votre ventre, ou vos cuisses disgracieuses. Le secret pour s’affiner est de … manger moins de kcal que vous en dépensez. Bon sure, ce que je viens de vous dire n’est un secret pour personne. En revanche c’est bel et bien pour seule méthode pour enfin en finir avec le surpoids. Mais alors comment ça se fait qu’autant de certaines personnes s’entassent trop gros et n’arrivent pas à perdre leur surplus automatique graisseuse alors que la solution est si simple. S’il existe autant de personnes en surpoids ( et souvent malchanceux de l’être ), cela démontre que le problème ne vient pas d’un manque de connaissances nutritionnelles mais bien d’un autre souci que ces gens-là n’ont pas résolu. Et ce problème est leur mental ! En réalité, le souci des certaines personnes qui n’arrivent pas à perdre de la graisse ne vient pas d’un manque de connaissances mais tout simplement leur rapport qu’ils ont avec la nourriture, la manière d’appréhender un régime sont erronés. Leur esprit n’est pas conditionné à ce changement physique.

L’objectif recherché sera toujours de gacher du poids au détriment des lipides corporelles, tout en préservant la masse musculaire. Ne cherchez pas de « régime magique » et les « plans minceur yoyo » ! il y a de nombreux régimes » ( dissociés, protéinés… ) mais le base nécessaire reste simple : il faut réduire les doses caloriques alimentaires par rapport au niveau des dépenses énergétiques. il faut donc parallèlement à l’alimentation, maintenir ou augmenter le niveau énergétiques en adaptant le rythme des entraînements ou en augmentant la pratique des activités physiques chaque jour. Attention les régimes abusifs amènent manques et pathologies. La élimination des graisses se doit d’être progressive, échelonnée sur plusieurs semaines, afin d’éviter les intolérances et certaines complications. Il est ainsi recommandé d’envisager une perte d’environ 500g par semaine ( à 1 Kg maximum ), selon votre compréhension. Il est de plus recommandé d’atteindre son poids de catégorie trois jours avant la compétition. Indispensable à l’approche de la compétition pour éviter une diminution des performances en rapport avec les restrictions alimentaires. Développez au quotidien, dans les déplacements, par la pratique améliorée de la marche, du vélo, du roller …

Mes recherches m’ont appris que mon corps était constamment en manque de substances alimentaires directement assimilables cruciaux. Comme les acides gras oméga-3, les produits en vie et les protéines de bonne qualité. Je me suis assuré de me donner autant que possible des substances alimentaires directement assimilables de très haute qualité. Si je voulais de la malbouffe comme des bonbons, des frites ou de la pizza, je les mangeais quand je le voulais, sans hésitation. Finalement, j’ai perdu mon goût pour la malbouffe, mon corps ayant appris à préférer les produits de qualité élevée, pleines de substances alimentaires directement assimilables. J’ai découvert que l’une des raisons pour lesquelles j’étais si affamé de nourriture est car mes processus de digestion était compromis. Cela m’empêchait d’extraire efficacement les nutriments des produits que je mangeais. Les problèmes de absorption peuvent aussi créer une inflammation et les hormones inflammatoires mettent notre corps en mode stockage des lipides. J’ai commencé à manger beaucoup d’aliments fermentés et cultivés. J’ai pris des probiotiques et des enzymes digestives afin de normaliser ma absorption. L’apnée du sommeil est une maladie qui affecte beaucoup de personnes en surpoids. Il a créé un cadre hormonal dans le corps qui aide la prise de poids en provoquant des niveaux élevés de cortisol.

en premier lieu, il est fondamental de souligner qu’il n’existe pas d’aliment magique. Autrement dit, aucun aliment ne permet à lui seul de maigrir. Cependant, on sait que certains avantagent la perte de poids et le maintien d’un poids santé dès lors qu’ils sont inclus à une alimentation diverse. Attention, certains aliments ont une quantité de kcal forte, mais sont à à l’alimentation quotidienne grâce à de leur apport important en substances alimentaires directement assimilables de grande qualité. C’est le cas des huiles végétales et des oléagineux notamment. a part le nombre de calories nécessaires par 24h et par personne, savoir définir la répartition des nutriments dans son alimentation est déterminant pour obtenir un plan alimentaire spécialisé et efficace. Pour perdre du poids, un ratio de 35% de glucides, 30% de lipides et de 35% en terme de protéines est recommandé. Par exemple, si tu décides la période de regime cétogène pour enfin en finir avec le surpoids, le taux sera le selon : 10% de glucides, 50% de lipides et 40% en terme de protéines. Si tu préfères la période de regime hyper-protéiné, le taux sera de 10% de glucides, un quart de lipides et 65% en terme de protéines.

En savoir plus à propos de programme minceur


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *